Notre vie d'éleveurs de chèvres et de moutons...
depuis près de 30 ans !

Olivier et Marielle CHAUTARD, nous sommes installés dans une ferme dans le département de l'Ariège, au pied des montagnes des Pyrénées et au coeur du pays cathare.

Il y a plus de 30 ans, nos 10 premières chèvres arrivaient du Texas sur notre ferme qui comptait déjà un grand troupeau de moutons ! Les conduites d'élevage étant pratiquement identiques, il n'a pas été difficile pour Olivier, le berger, d'apprendre à s'occuper de chèvres !

Pour nous, en reprenant la ferme familiale, c'est tout d'abord un choix de vie que nous avons fait.
Sur notre ferme, l'élevage est la principale activité, mais nous faisons également quelques cultures pour nourrir les animaux en hiver : foin et céréales.

Nous savourons chaque jour le bonheur de vivre dans un cadre superbe, selon le rythme des saisons mais surtout de la pluie et du beau temps (ce n'est pas pour rien que les agriculteurs parlent toujours du temps !).

Notre métier est une passion, Olivier est un véritable éleveur dans l'âme, reconnaissant toutes ses bêtes attentif au moindre signe indiquant qu'une mère va mettre bas ou bien est malade... cela demande souvent beaucoup de patience et d'efforts.

Quant à moi, Marielle, je me passionne pour la création et la fabrication des pulls, vestes, manteaux... c'est également moi qui crée et développe ce site Internet et répond à vos courriels et expédie les colis.

Nous consacrons aussi le maximum de temps à notre famille puisque nous avons 3 enfants.

Mais en quoi consiste l'élevage ?

Nous avons 130 chèvres angora dont la préoccupation principale est de produire du mohair, et 500 brebis qui produisent également de la belle laine (les moutons sont également élevés pour faire des agneaux que nous commercialisons ensuite).

Les périodes de mise bas ont lieu au printemps, du mois de mars à la fin avril et ce sont toujours les chèvres qui commencent !

Les chèvres sont tondues deux fois par an, car leur poil pousse très vite et c'est 3 à 4 kg de mohair que nous donnera chaque chèvre adulte. La toison sera triée et classée en différentes catégories de finesses.

Les moutons ne seront tondus qu'une seule fois au mois de juin, nous gardons les toisons les plus longues des bêtes les plus jeunes pour la transformation (pelotes, plaids....)

Le mohair et la laine seront alors confiés aux meilleurs façonniers pour être transformé en différents fils destinés au tissage ou au tricotage.

Les chèvres Angora sont difficiles et apprécient le bon foin, le maïs avec une petite pointe d'orge, quelques ronces mais pas trop, l'herbe tendre est aussi tout à fait à leur goût et parfois celle du voisin est bien meilleure ! Elles ont vraiment du caractère. 

Les moutons sont élevés en plein air, ainsi leur laine est plus longue et plus blanche. Toute l'années elles sont dans des prairies naturelles et ainsi se nourrissent uniquement d'herbe pendant l'été, tandis que l'hivers elles mangerons également du foin produit sur l'exploitation.