Histoire du mouton

Le mouflon d'Asie Mineure serait l'ancêtre du mouton. Il a été domestiqué après la chèvre vers -8500 Av JC, mais la production de laine n'est apparue que vers -6000 av JC.

Le mot « mouton » est issu de *multo", terme provenant des langues celtiques.

Le petit du mouton est l'agneau (féminin : agnelle), la femelle est la brebis et le mâle est le bélier , le terme mouton pouvant désigner un mâle châtré ou l'espèce. La mise bas s'appelle l'agnelage et la bergerie est le nom du bâtiment construit pour accueillir les moutons.

Notre troupeau de mouton est issu d'un croisement de deux races : Charmois et Charollais. La charmoise est une race de plein air, assez petite et rustique qui produit une belle toison longue et blanche. Le Charollais redonne un peu de gabarit et améliore les qualités bouchères. Les deux races sont remarquables car leurs toisons sont très fines (classées après le mérinos) et n'ont pas de jarre (gros poil dur piquant).

Le troupeau est tondu une fois pas an au mois de juin. Ensuite, la laine est lavée avec de l'eau savoneuse (biodégradable) puis cardée et peignée, avant d'être filée. Les couleurs sont obtenues grâce à des teintures traditionnelles et le tissage des plaids est fait à la main.